Il y a presque dix ans…

Chère Florence

J’ai acheté un cor des alpes carbon il y a presque dix ans, malheureusement après le décès de votre père. J’ai toujours autant de plaisir à jouer de cet instrument et je l’emmène souvent en montagne. Et, il es aussi très bien de jouer ensemble en groupe avec des cors traditionnels. Je me réjouis que l’esprit de votre père continue à vivre.

Cordialement,
André